X
X S'inscrire avec Facebook
CONNEXION

ou utiliser ce formulaire
Tous les champs sont obligatoires  
Prénom

Nom

Courriel

Mot de passe   (6 caractères minimum)

Voir le mot de passe

X




Fermer

MARQUE

PRIX

MODÈLE

VILLE

MOTS-CLÉS

TYPE


Berline

Coupé

Hatchback


Familiale

Décapotable

Fourgonnette


VUS

Camionnette

Prestige


ANNÉE

De :

À :  

KILOMÉTRAGE

ENTRAINEMENT





TRANSMISSION



CARBURANT






OPTIONS


Climatiseur
 

Intérieur
en cuir

Caméra
de recul


Toit ouvrant
 

Sièges
chauffants

Mains libres
 


Jantes
aluminium

GPS
 

7 passagers
et plus 

CYLINDRES


PLUS D'OPTIONS  

La « balloune » : c’est quoi et pourquoi il faut l’éviter

La « balloune » : c’est quoi et pourquoi il faut l’éviter   Partager

par Charles Jolicoeur du Guide de l'Auto

Vous avez peut-être déjà entendu le terme balloune quand on vous parlait de financement auto. Loin d’avoir une signification festive, une balloune financière veut dire dans le jargon automobile que vous devez plus d’argent que votre véhicule actuel en vaut.

Si cela fait peur, c’est en réalité très commun. Les voitures déprécient dès que l’on quitte le concessionnaire et elles continuent de perdre de la valeur jusqu’au jour où elles ne valent plus rien. Il existe bien sûr quelques exceptions, mais en général, une voiture n’est jamais un bon investissement. Il s’agit cependant d’un besoin pour plusieurs et l’on apprend donc à vivre avec le fait que nous achetons un bien qui dépréciera.

La balloune est donc une réalité qu’il faut accepter. On peut réduire son impact en conservant notre véhicule le plus longtemps possible après qu’il soit entièrement payé, ou encore en louant une voiture. On n’aura alors jamais de biens qui nous appartiennent, mais au moins, on paye moins par mois.

Il arrive cependant certaines situations où notre voiture vaut plus que le montant que nous devons à la banque pour rembourser notre prêt-auto. En fait, cela se produit après plusieurs années, selon le dépôt que nous avons donné au moment de l’achat. À ce moment, il est possible de vendre notre auto, payer la balance de notre financement et poursuivre notre chemin. On s’en sort donc avec un peu d’argent dans les poches.

Par contre, nous voulons parfois nous débarrasser de notre voiture prématurément. Le concessionnaire nous offre un montant pour reprendre notre véhicule et si ce montant est moindre que la balance sur notre prêt, on va nous offrir de prendre ce montant résiduel et l’ajouter à notre prochain prêt-auto.

Voilà une situation qui peut venir faire mal à nos finances. Dans un tel cas, on doit encore plus sur notre nouvelle auto que sa valeur et il faut ainsi attendre encore plus longtemps pour pouvoir la payer en totalité. Il s’agit d’un cercle vicieux qui peut durer plusieurs années, nous laissant ainsi le sentiment que nous sommes prisonniers de notre auto et du financement.

Donc, en général, si vous devez plus que la valeur de l’auto, il vaut mieux être patient et attendre que ce ne soit plus le cas avant de changer de véhicule. La seule exception possible est si nous pouvons obtenir un prêt auto à taux d’intérêt beaucoup moins élevé que celui de notre prêt actuel. Si vous pensez que c’est possible, vérifiez auprès d’un conseiller financier s’il s’agit de la bonne marche à suivre.


  Partager

Avis: Veuillez confirmer auprès du vendeur le prix et l’exactitude des autres renseignements publiés. Le kilométrage affiché est celui apparaissant au moment de la publication de l’annonce. L’annonce n’est pas une offre de contracter au sens de l’article 1390 du Code civil du Québec.

Pour vous assurer que le véhicule choisi est disponible, contactez le concessionnaire avant votre visite.