X
X S'inscrire avec Facebook
CONNEXION

ou utiliser ce formulaire
Tous les champs sont obligatoires  
Prénom

Nom

Courriel

Mot de passe   (6 caractères minimum)

Voir le mot de passe

X




Fermer

MARQUE

PRIX

MODÈLE

VILLE

MOTS-CLÉS

TYPE


Berline

Coupé

Hatchback


Familiale

Décapotable

Fourgonnette


VUS

Camionnette

Prestige


ANNÉE

De :

À :  

KILOMÉTRAGE

ENTRAINEMENT





TRANSMISSION



CARBURANT






OPTIONS


Climatiseur
 

Intérieur
en cuir

Caméra
de recul


Toit ouvrant
 

Sièges
chauffants

Mains libres
 


Jantes
aluminium

GPS
 

7 passagers
et plus 

CYLINDRES


PLUS D'OPTIONS  

Les femmes peuvent désormais conduire en Arabie Saoudite

Les femmes peuvent désormais conduire en Arabie Saoudite   Partager

par Charles Jolicoeur du Guide de l'Auto

La loi interdisant la conduite aux femmes en Arabie Saoudite n’est officiellement plus en vigueur depuis le 24 juin dernier, sonnant ainsi une nouvelle ère pour le pays ultraconservateur du Moyen-Orient.

Annoncée par le prince Mohammed ben Salmane en septembre dernier, l’abolition de la loi a été saluée partout dans le monde. L’Arabie Saoudite a souvent été accusée de répression envers les droits de sa population, autant les femmes que les hommes. Les femmes en particulier ont longtemps été privées de la majorité des droits fondamentaux à l’intérieur de l’une des sociétés les plus patriarcales au monde. L’arrivée au pouvoir du nouveau prince a cependant marqué une période de renouveau et un retour progressif à des normes religieuses plus modérées.

On prévoit que près de 3 millions de femmes conduiront sur les routes du pays d’ici 2020. Des cours de conduite ont été mis sur place au cours des derniers mois dans les villes principales du pays et des Saoudiennes ont même été aperçues en train d’apprivoiser des motos.


  Partager

Conseils utiles



Avis: Veuillez confirmer auprès du vendeur le prix et l’exactitude des autres renseignements publiés. Le kilométrage affiché est celui apparaissant au moment de la publication de l’annonce. L’annonce n’est pas une offre de contracter au sens de l’article 1390 du Code civil du Québec.

Pour vous assurer que le véhicule choisi est disponible, contactez le concessionnaire avant votre visite.