X S'inscrire avec Facebook
CONNEXION

ou utiliser ce formulaire
Tous les champs sont obligatoires  
Prénom

Nom

Courriel

Mot de passe   (6 caractères minimum)

Voir le mot de passe

X




Fermer

MARQUE

PRIX

MODÈLE

VILLE

MOTS-CLÉS

TYPE


Berline

Coupé

Hatchback


Familiale

Décapotable

Fourgonnette


VUS

Camionnette

Prestige


ANNÉE

De :

À :  

KILOMÉTRAGE

ENTRAINEMENT





TRANSMISSION



CARBURANT






OPTIONS


Climatiseur
 

Intérieur
en cuir

Caméra
de recul


Toit ouvrant
 

Sièges
chauffants

Mains libres
 


Jantes
aluminium

GPS
 

7 passagers
et plus 

CYLINDRES


PLUS D'OPTIONS  

C’est l’anniversaire de la Dodge Grand Caravan

C’est l’anniversaire de la Dodge Grand Caravan   Partager

 

par Frédéric Mercier du Guide de l'Auto

Il y a exactement 35 ans, Dodge changeait le visage de l’automobile en amorçant la production d’un modèle iconique. Non, on ne parle pas de la Challenger ou de la Viper, mais bien de la meilleure amie des familles, la Caravan!

La Dodge Caravan n’a pas été pensée pour aboutir dans un musée. Néanmoins, la fourgonnette a sans contredit inscrit son nom au grand livre de l’Histoire de l’automobile en facilitant la vie de millions d’automobilistes soucieux du confort de leur petite famille.

La rationnelle Caravan, affectueusement surnommée l’Autobeaucoup, fut présentée au grand public en 1983 en tant que modèle 1984.

Dès le départ, Chrysler ne s’est pas gênée pour faire valoir les attributs de sa nouvelle vedette. Une grande campagne publicitaire vantait ainsi l’espace disponible à l’intérieur du véhicule, mais aussi sa consommation d’essence, alors estimée par le constructeur à 37 milles au galon (6,4 litres aux 100 kilomètres) sur l’autoroute. Une statistique discutable, vous direz, mais avouons que c’est plutôt vendeur!

Le pratique avant l’esthétique
Soyons francs, la Dodge Caravan et sa jumelle, la Plymouth Voyager, ne gagneront jamais un concours d’esthétique.

Les automobilistes nord-américains ne se sont toutefois pas souciés de ce détail et n’ont pas mis de temps à se l’approprier. Rapidement, la fourgonnette est devenue un symbole pour les parents de la classe moyenne.

La première Caravan était équipée d’un moteur à quatre cylindres de 2,2 litres, une motorisation relativement petite considérant la charpente de la voiture. Un autre moteur à quatre cylindres de 2,6 litres emprunté au constructeur japonais Mitsubishi était aussi offert. Une boîte automatique à trois rapports ou une manuelle à cinq rapports étaient utilisées lors des débuts de la Caravan.

La première génération de Caravan fut en production jusqu’en 1990. Un modèle avec un empattement allongé, la Grand Caravan, venait compléter l’offre de Chrysler.

En 1987, un premier moteur à six cylindres de 3,0 litres venait aussi s’ajouter à la gamme, alors que la motorisation de base passait de 2,2 à 2,5 litres.

De 1991 à 1995, une deuxième génération de Caravan vit le jour. En seulement quatre ans, cette nouvelle mouture de la populaire fourgonnette innova entre autres en introduisant les coussins gonflables et les freins antiblocage à la liste des nouveautés alors présentées.

Tout en rondeur
En 1996, 12 ans après la sortie de la première Caravan, la réputation de Chrysler dans le créneau des fourgonnettes n’était plus à faire. Ses concurrents ont toutefois rapidement compris que la demande était grande et n’ont pas hésité à emboîter le pas.

Pour faire face aux Honda Odyssey et autres Ford Windstar de ce monde, un vent de renouveau vint frapper la Caravan. Celle-ci fut présentée au public dans une forme beaucoup plus arrondie qu’à ses débuts.

Ronde ou pas, la Caravan conserva un succès enviable, tout comme la Chrysler Town & Country et la Plymouth Voyager. La nouvelle Caravan 1996 remporta d’ailleurs le prestigieux titre de voiture de l’année selon le magazine américain Motor Trend.

Dans les premières années de cette toute nouvelle génération, un moteur à quatre cylindres demeurait l’option de base, mais celui-ci fut remplacé par un V6 de 3,0 litres au tout début des années 2000. Comme le quatre cylindres, la boîte manuelle disparut elle aussi de la production de la Caravan avec l’arrivée de cette troisième génération.

Contre vents et marées
Maintenant âgée de 35 ans, la fourgonnette de Dodge, qui ne se vend désormais que sous l’appellation Grand Caravan, approche visiblement la fin de sa carrière.

Chez Fiat Chrysler Automobiles (FCA), on a déjà entamé son remplacement avec la Pacifica, une fourgonnette plus moderne commercialisée sous la bannière Chrysler. Dodge continue de construire la vieillissante Grand Caravan sur la même chaîne de montage, mais cela ne pourra pas durer éternellement. Et on ne semble pas avoir de plan pour une nouvelle génération.

Après 35 ans de service, l’Autobeaucoup n’a plus la popularité qu’elle avait. Mais pour des millions de familles à travers le continent, elle demeurera toujours le décor d’inoubliables souvenirs.



Source : http://www.guideautoweb.com/articles/48234


  Partager

Avis: Veuillez confirmer auprès du vendeur le prix et l’exactitude des autres renseignements publiés. Le kilométrage affiché est celui apparaissant au moment de la publication de l’annonce. L’annonce n’est pas une offre de contracter au sens de l’article 1390 du Code civil du Québec.

Pour vous assurer que le véhicule choisi est disponible, contactez le concessionnaire avant votre visite.