X
X S'inscrire avec Facebook
CONNEXION

ou utiliser ce formulaire
Tous les champs sont obligatoires  
Prénom

Nom

Courriel

Mot de passe   (6 caractères minimum)

Voir le mot de passe

X




Fermer

MARQUE

PRIX

MODÈLE

VILLE

MOTS-CLÉS

TYPE


Berline

Coupé

Hatchback


Familiale

Décapotable

Fourgonnette


VUS

Camionnette

Prestige


ANNÉE

De :

À :  

KILOMÉTRAGE

ENTRAINEMENT





TRANSMISSION



CARBURANT






OPTIONS


Climatiseur
 

Intérieur
en cuir

Caméra
de recul


Toit ouvrant
 

Sièges
chauffants

Mains libres
 


Jantes
aluminium

GPS
 

7 passagers
et plus 

CYLINDRES


PLUS D'OPTIONS  

Un policier peut-il m’exiger un alcotest si je ne suis pas en voiture?

Un policier peut-il m’exiger un alcotest si je ne suis pas en voiture?   Partager

par Olivier Beaulieu du Guide de l'Auto

Supposons qu’un civil attend un conducteur désigné dans le stationnement d’un bar, assis à côté ou sur sa voiture, qu’il est ivre et qu’il tient les clefs de sa voiture dans sa poche de veste, un policier outrepasse-t-il ses droits s’il lui demande de procéder à un alcotest? Et qu’advient-il si ledit civil échoue à ce test?

La question peut paraître nichée, mais elle est pourtant fréquente et très pertinente. Effectivement, si un civil qui tente d’être responsable appelle un ami sobre pour qu’il vienne le chercher au bar alors qu’il est en état d’ébriété, est-il à risque de se faire arrêter s’il se trouve près de son véhicule? Oui.

Le juriste spécialisé en défense d’infractions routières Éric Lamontagne précise que, dans une telle situation, le gardien de la loi peut circuler dans le stationnement d’un commerce, car il s’agit d’un lieu privé à accès public. Cela étant dit, on considère ainsi que le policier pourra y intercepter un individu s’il détient un motif raisonnable de le faire. Donc dans le cas qui nous intéresse, le policier ne possédait aucun motif sérieux, car le civil ne se trouvait pas dans son véhicule. Mais attention! Le gouvernement provincial a récemment apporté quelques modifications à cette loi.

Effectivement, depuis décembre 2018, certaines règles ont été modifiées. Me. Lamontagne affirme qu’en « vertu de la deuxième phase de modifications au Code de la sécurité routière, les policiers auront dorénavant le pouvoir de vous intercepter à tout moment, même sans motif ou soupçon, et de vous demander de souffler dans un appareil de détection d’alcool! C’est donc dire que si [le civil ivre dans la mise en situation ci-haut] recevait un ordre de donner un échantillon d’haleine dans le même contexte, mais en décembre, les policiers seraient dans leurs droits [de procéder à une arrestation]. »

Bref, automobilistes, soyez avertis que certains règlements du Code de la sécurité routière ont été modifiés récemment. Si vous êtes en boisson et qu’un conducteur désigné vient vous chercher, assurez-vous de vous tenir bien loin de votre véhicule pour éviter les ennuis.


  Partager

Avis: Veuillez confirmer auprès du vendeur le prix et l’exactitude des autres renseignements publiés. Le kilométrage affiché est celui apparaissant au moment de la publication de l’annonce. L’annonce n’est pas une offre de contracter au sens de l’article 1390 du Code civil du Québec.

Pour vous assurer que le véhicule choisi est disponible, contactez le concessionnaire avant votre visite.