X S'inscrire avec Facebook
CONNEXION

ou utiliser ce formulaire
Tous les champs sont obligatoires  
Prénom

Nom

Courriel

Mot de passe   (6 caractères minimum)

Voir le mot de passe

X




Fermer

MARQUE

PRIX

MODÈLE

VILLE

MOTS-CLÉS

TYPE


Berline

Coupé

Hatchback


Familiale

Décapotable

Fourgonnette


VUS

Camionnette

Prestige


ANNÉE

De :

À :  

KILOMÉTRAGE

ENTRAINEMENT





TRANSMISSION



CARBURANT






OPTIONS


Climatiseur
 

Intérieur
en cuir

Caméra
de recul


Toit ouvrant
 

Sièges
chauffants

Mains libres
 


Jantes
aluminium

GPS
 

7 passagers
et plus 

CYLINDRES


PLUS D'OPTIONS  

Pourquoi utiliser une pile à combustible à hydrogène?

Pourquoi utiliser une pile à combustible à hydrogène?   Partager

par Olivier Beaulieu du Guide de l'Auto

Confronté aux défis du changement climatique, le marché du transport et plus précisément de l’automobile tend de plus en plus vers les énergies renouvelables. On pense notamment aux motorisations hybrides et électriques qui sont largement mises de l’avant sur le marché québécois depuis quelques années. Mais y a-t-il d’autres alternatives au transport écoresponsable? Oui. Les piles à combustible à hydrogène, évidemment!

La voiture est tout de même mue par l’énergie électrique emmagasinée dans une pile au lithium. Effectivement, l’hydrogène qui peut être distribué à une pompe est traité par un catalyseur qui est en réalité la pile à combustible. Ensuite, une réaction chimique permet à l’hydrogène de relâcher des électrons qui sont par la suite emmagasinés dans une batterie au lithium. Ainsi, tout ce qui s’échappe du véhicule est de la vapeur d’eau.

Ses qualités
L’hydrogène en tant que carburant n’est pas un problème en soi, puisqu’il est très froid à son état naturel. Il ne semble donc pas y avoir de problème pour le climat québécois. De plus, contrairement aux voitures électriques, la voiture munie d’une pile à combustible à hydrogène ne demande qu’à être remplie à la pompe comme on le fait dans le cas d’un moteur à combustion et son autonomie est très raisonnable.

Par ailleurs, bien que les performances de ce moteur ne soient pas époustouflantes, elles demeurent très raisonnables. Si on prend l’exemple de la Honda Clarity Fuel Cell, on a droit à l’équivalent d’une cavalerie de 174 chevaux et d’un couple de 221 lb-pi ainsi qu’une autonomie totale de 589 km. Enfin, pour les segments des camionnettes et des poids lourds, la pile à hydrogène devient une excellente alternative. Puisqu’elle ne requiert qu’une fraction des batteries d’une voiture électrique conventionnelle et que sa recharge se fait rapidement, elle représente une solution à la fois viable et pratique.

Ses défauts
Quoique l’utilisation de l’hydrogène ne semble pas être problématique par temps froids, les émanations représentent un obstacle. Effectivement, puisqu’un tel système rejette de l’eau et de la vapeur d’eau, des problèmes de condensation et de gel sont susceptibles de se créer. À ce propos, le réseau de pompes à l’hydrogène demeure très marginal. Actuellement, on retrouve une station à Québec qui devrait ouvrir ses portes sous peu et une association entre Toyota et Honda permettra bientôt l’ouverture d’une deuxième station dans la région de Montréal. L’approvisionnement est donc difficile et la technologie est embryonnaire.

Nul doute que la batterie à combustible à hydrogène gagnera en importance au cours des prochaines années, mais en attendant son adoption par les automobilistes et les manufacturiers, il faudra être patient!


  Partager

Conseils utiles



Avis: Veuillez confirmer auprès du vendeur le prix et l’exactitude des autres renseignements publiés. Le kilométrage affiché est celui apparaissant au moment de la publication de l’annonce. L’annonce n’est pas une offre de contracter au sens de l’article 1390 du Code civil du Québec.

Pour vous assurer que le véhicule choisi est disponible, contactez le concessionnaire avant votre visite.