X S'inscrire avec Facebook
CONNEXION

ou utiliser ce formulaire
Tous les champs sont obligatoires  
Prénom

Nom

Courriel

Mot de passe   (6 caractères minimum)

Voir le mot de passe

X




Fermer

MARQUE

PRIX

MODÈLE

VILLE

MOTS-CLÉS

TYPE


Berline

Coupé

Hatchback


Familiale

Décapotable

Fourgonnette


VUS

Camionnette

Prestige


ANNÉE

De :

À :  

KILOMÉTRAGE

ENTRAINEMENT





TRANSMISSION



CARBURANT






OPTIONS


Climatiseur
 

Intérieur
en cuir

Caméra
de recul


Toit ouvrant
 

Sièges
chauffants

Mains libres
 


Jantes
aluminium

GPS
 

7 passagers
et plus 

CYLINDRES


PLUS D'OPTIONS  

Le Canada encourage-t-il réellement l’électrification des transports?

Le Canada encourage-t-il réellement l’électrification des transports?   Partager

par Olivier Beaulieu du Guide de l'Auto

Le marché de l’automobile électrique au Québec est actuellement en grande croissance. Les consommateurs s’intéressent de plus en plus aux voitures électriques (VÉ) et les concessionnaires peinent à fournir. Depuis une dizaine d’années, le gouvernement provincial met de l’avant un ensemble d’incitatifs financiers à l’achat et à l’utilisation dans l’optique de favoriser l’achat des VÉ par les automobilistes. Cette initiative s’inscrit dans la cadre du programme canadien « Feuille de route du Canada sur la technologie des véhicules électriques » lancée en 2008. Onze ans plus tard, le Canada a-t-il atteint ses objectifs concernant l’électrification du réseau routier? A-t-il toujours le même engouement pour l’électrique?

En 2008, lors du lancement médiatique du programme, on déclarait que, « d’ici 2018, il y aura au moins 500 000 VÉ aptes à circuler sur les routes canadiennes, ainsi que peut-être un plus grand nombre de VÉ hybrides. Le contenu canadien de tous ces véhicules, en ce qui a trait aux pièces et à la fabrication, sera plus élevé que celui des véhicules en circulation sur les routes canadiennes en 2008. » On ajoutait également avec fermeté que « les VÉ contribueront à favoriser le développement durable de l’énergie tout en luttant contre la pollution atmosphérique et les changements climatiques. »

Aujourd’hui, on compte environ 100 000 VÉ sur les routes du Canada, soit le cinquième de l’objectif initialement lancé. Pour ce qui est de l’assemblage des VÉ au Canada, disons qu’on est encore loin de crier victoire. Donc peut-on concrètement dire que le Canada encourage le développement des VÉ sur ses routes ? Pas vraiment. En réalité, on encourage davantage les provinces à mettre de l’avant des incitatifs financiers et à encaisser le risque, ce que le Québec, l’Ontario et la Colombie-Britannique font à merveille. La plus grande implication du fédéral est actuellement au niveau du développement des infrastructures.

Quoiqu’il en soit, il serait faux d’affirmer que le Canada n’encourage ni la vente ni l’achat des VÉ. Le virage électrique est peut-être plus long qu’anticipé, mais il est définitivement en marche et aidé par les deux instances gouvernementales. Cela étant dit, on peut tout de même se réjouir des 100 000 VÉ présentes sur les routes du pays. Voilà une belle nouvelle!


  Partager

Avis: Veuillez confirmer auprès du vendeur le prix et l’exactitude des autres renseignements publiés. Le kilométrage affiché est celui apparaissant au moment de la publication de l’annonce. L’annonce n’est pas une offre de contracter au sens de l’article 1390 du Code civil du Québec.

Pour vous assurer que le véhicule choisi est disponible, contactez le concessionnaire avant votre visite.