X S'inscrire avec Facebook
CONNEXION

ou utiliser ce formulaire
Tous les champs sont obligatoires  
Prénom

Nom

Courriel

Mot de passe   (6 caractères minimum)

Voir le mot de passe

X




Fermer

MARQUE

PRIX

MODÈLE

VILLE

MOTS-CLÉS

TYPE


Berline

Coupé

Hatchback


Familiale

Décapotable

Fourgonnette


VUS

Camionnette

Prestige


ANNÉE

De :

À :  

KILOMÉTRAGE

ENTRAINEMENT





TRANSMISSION



CARBURANT






OPTIONS


Climatiseur
 

Intérieur
en cuir

Caméra
de recul


Toit ouvrant
 

Sièges
chauffants

Mains libres
 


Jantes
aluminium

GPS
 

7 passagers
et plus 

CYLINDRES


PLUS D'OPTIONS  

Le rouage intégral, une option de plus en plus accessible

Le rouage intégral, une option de plus en plus accessible   Partager

par Guillaume Rivard du Guide de l'Auto

Il fut un temps où les systèmes à quatre roues motrices – autrement appelés le rouage intégral ou la traction intégrale – étaient réservés en général à des 4x4 conçus pour affronter toutes sortes de conditions sur route et hors route ainsi qu’à des véhicules plus luxueux et dispendieux.

Cette époque est révolue. De nos jours, la technologie est de plus en plus répandue dans l’industrie et de plus en plus accessible. Un nombre grandissant de conducteurs en profitent et, pour eux, revenir en arrière et se contenter de deux roues motrices seulement n’est plus une option.

Si le rouage intégral s’est démocratisé, c’est d’abord parce que Monsieur et Madame Tout-le-monde en ont compris les nombreux avantages : meilleure tenue de route, accélérations plus convaincantes, conduite plus sécuritaire et prévisible en toute saison, etc. N’oublions pas la valeur de revente accrue!

Ensuite, les constructeurs automobiles ont appris les uns des autres et perfectionné leurs systèmes au point de rendre ceux-ci très efficaces. D’ailleurs, un peu à l’instar des boîtes automatiques et CVT qui sont maintenant plus économes de carburant que les manuelles, les véhicules à quatre roues motrices ne sont plus aussi gloutons que par le passé et la différence à la pompe est souvent minime – un argument de plus pour les acheteurs.

Par exemple, un Honda CR-V 2017 à traction consomme 8,4 L/100 km en ville et 7,0 L/100 km sur l’autoroute, pour une moyenne de 7,8. Le même CR-V avec rouage intégral brûle 8,7 L/100 km en ville et 7,2 L/100 km sur l’autoroute, soit une moyenne de 8,0. C’est un écart d’à peine 0,2 L/100 km.

Cela dit, deux autres éléments importants ont contribué à rendre le rouage intégral plus accessible aujourd’hui. Dans un premier temps, la différence de prix à l’achat s’est drôlement rétrécie. Du côté des véhicules neufs, on peut parler de 1 500 $ ou 2 000 $ seulement dans certains cas, même que des manufacturiers ont lancé des promotions permettant d’ajouter l’option du rouage intégral sans frais.

Par ailleurs, voyant l’engouement des consommateurs, plusieurs d’entre eux ont décidé d’offrir des versions à quatre roues motrices de leurs modèles d’entrée de gamme, incluant les voitures. Pensons aux Nissan Altima, Mazda3 et Toyota Prius.

Bref, même si vous magasinez pour un véhicule d’occasion, vous verrez que les modèles avec rouage intégral sont de plus en plus nombreux et abordables.


  Partager

Avis: Veuillez confirmer auprès du vendeur le prix et l’exactitude des autres renseignements publiés. Le kilométrage affiché est celui apparaissant au moment de la publication de l’annonce. L’annonce n’est pas une offre de contracter au sens de l’article 1390 du Code civil du Québec.

Pour vous assurer que le véhicule choisi est disponible, contactez le concessionnaire avant votre visite.