X S'inscrire avec Facebook
CONNEXION

ou utiliser ce formulaire
Tous les champs sont obligatoires  
Prénom

Nom

Courriel

Mot de passe   (6 caractères minimum)

Voir le mot de passe

X




Fermer

MARQUE

PRIX

MODÈLE

VILLE

MOTS-CLÉS

TYPE


Berline

Coupé

Hatchback


Familiale

Décapotable

Fourgonnette


VUS

Camionnette

Prestige


ANNÉE

De :

À :  

KILOMÉTRAGE

ENTRAINEMENT





TRANSMISSION



CARBURANT






OPTIONS


Climatiseur
 

Intérieur
en cuir

Caméra
de recul


Toit ouvrant
 

Sièges
chauffants

Mains libres
 


Jantes
aluminium

GPS
 

7 passagers
et plus 

CYLINDRES


PLUS D'OPTIONS  

Nissan Altima 2013-2018 : ce que vous devez savoir

Nissan Altima 2013-2018 : ce que vous devez savoir   Partager

par Guillaume Rivard du Guide de l'Auto

La berline Altima de Nissan a fait peau neuve pour 2019 et elle retient surtout l’attention en raison de son rouage intégral optionnel, qui la démarque des autres voitures intermédiaires de sa catégorie (à l’exception de la Subaru Legacy, bien sûr).

L’ancienne génération, commercialisée de 2013 à 2018, représente-t-elle un bon choix pour ceux qui magasinent du côté de l’usagé? Voici en gros ce que vous devez savoir à son sujet…

Avec sa refonte pour l’année-modèle 2013, la Nissan Altima s’est grandement allégée et a adopté un design qui se rapproche plus des modèles actuels. Sa mécanique a évolué aussi : le quatre-cylindres de 2,5 litres produisait maintenant 182 chevaux et le V6 de 3,5 litres, 270 chevaux.

Ce dernier n’était malheureusement pas offert dans le coupé Altima, dont la sportivité décevante a mené à son abandon après 2014. L’Altima hybride a été rayée de la carte en même temps.

La boîte Xtronic à variation continue a été améliorée, mais la manuelle est disparue. Avec le V6, cette CVT disposait de sept rapports virtuels actionnés par des palettes derrière le volant. Sa grande force? Une réduction de la consommation de carburant de 15% par rapport à la précédente génération et l’une des meilleures cotes de la catégorie à ce chapitre (6,0 L/100 km sur l’autoroute).

La suspension entièrement indépendante redessinée de l’Altima était dotée du contrôle actif du sous-virage, améliorant la maniabilité et la nervosité du véhicule.

Pour 2016, une mise à jour a été apportée, sans toutefois compromettre les qualités de confort, d’espace, de rangement et de sécurité de l’Altima. La calandre, les phares et les jantes ont été redessinés, tandis qu’à l’intérieur, on retrouvait des sièges avant Zero Gravity, une console centrale améliorée ainsi qu’un nouveau volant.

C’est aussi lors de cette année que Nissan a ajouté une nouvelle version d’apparence plus sportive, la SR. Celle-ci se démarquait par un aileron sur le coffre, des accents bleus à l’intérieur ainsi qu’un volant et un levier de vitesses garnis de cuir, en plus de palettes de changement de vitesse.

Enfin, pour son chant du cygne, cette génération de l’Altima a gagné un système de freinage d’urgence automatique.

D’un autre côté, la berline intermédiaire de Nissan n’est pas reconnue pour sa fiabilité. Des coûts d’entretien plus importants sont à prévoir. En outre, de nombreux rappels ont été émis à son endroit, alors assurez-vous que le modèle qui vous intéresse a reçu tous les correctifs nécessaires.


  Partager

Avis: Veuillez confirmer auprès du vendeur le prix et l’exactitude des autres renseignements publiés. Le kilométrage affiché est celui apparaissant au moment de la publication de l’annonce. L’annonce n’est pas une offre de contracter au sens de l’article 1390 du Code civil du Québec.

Pour vous assurer que le véhicule choisi est disponible, contactez le concessionnaire avant votre visite.