X
X S'inscrire avec Facebook
CONNEXION

ou utiliser ce formulaire
Tous les champs sont obligatoires  
Prénom

Nom

Courriel

Mot de passe   (6 caractères minimum)

Voir le mot de passe

X




Fermer

MARQUE

PRIX

MODÈLE

VILLE

MOTS-CLÉS

TYPE


Berline

Coupé

Hatchback


Familiale

Décapotable

Fourgonnette


VUS

Camionnette

Prestige


ANNÉE

De :

À :  

KILOMÉTRAGE

ENTRAINEMENT





TRANSMISSION



CARBURANT






OPTIONS


Climatiseur
 

Intérieur
en cuir

Caméra
de recul


Toit ouvrant
 

Sièges
chauffants

Mains libres
 


Jantes
aluminium

GPS
 

7 passagers
et plus 

CYLINDRES


PLUS D'OPTIONS  

Continental développe un pneu qui se gonfle par lui-même

Continental développe un pneu qui se gonfle par lui-même   Partager

par Dominic Boucher du Guide de l'Auto

Le fabricant Continental développe une technologie de roue capable de gonfler un pneu sans effort, et ce pendant que le véhicule est en mouvement.

Affichant le nom C.A.R.E. (Connected. Autonomous. Reliable. Electrified.), la roue est munie de capteurs construits à l’intérieur de la structure. Ces derniers pourront, à l’aide d’un système électronique, générer et analyser de l’information en continu.

Le programme, appelé ContiSense, évaluera en temps réel l’épaisseur de la bande de roulement, les dommages possibles, la température du pneu ainsi que la pression de l’air.

À l’aide de pompes centrifuges intégrées à même la roue, le pneu ajustera la pression activement selon les informations recueillies. Lorsque le véhicule accélère, la rotation des roues génère une force centrifuge. L’énergie créée permettra alors à la pompe du système de fournir de l’air comprimé.

Dans le cas où le dispositif produirait trop d’air, l’excès sera entreposé dans un réservoir à même la roue. Cet air pourra alors être réutilisé afin de rééquilibrer la pression en fonction de la situation de conduite.

Avec ou sans air?
Continental n’est pas le seul fabricant à tenter de réinventer le pneu.

Chez Michelin, on adopte une stratégie différente avec le développement d’un pneu sans air. En juin dernier, le groupe français a d’ailleurs fait la présentation d’un prototype increvable qu’il souhaite commercialiser dès 2024, en partenariat avec General Motors.

L’idée ne date d’ailleurs pas d’hier. En 2011, le fabricant japonais Bridgestone avait lui aussi fait un pas en ce sens en dévoilant un prototype en résine synthétique thermoplastique, à la fois increvable et 100% recyclable.


  Partager

Avis: Veuillez confirmer auprès du vendeur le prix et l’exactitude des autres renseignements publiés. Le kilométrage affiché est celui apparaissant au moment de la publication de l’annonce. L’annonce n’est pas une offre de contracter au sens de l’article 1390 du Code civil du Québec.

Pour vous assurer que le véhicule choisi est disponible, contactez le concessionnaire avant votre visite.