X
X S'inscrire avec Facebook
CONNEXION

ou utiliser ce formulaire
Tous les champs sont obligatoires  
Prénom

Nom

Courriel

Mot de passe   (6 caractères minimum)

Voir le mot de passe

X




Fermer

MARQUE

PRIX

MODÈLE

VILLE

MOTS-CLÉS

TYPE


Berline

Coupé

Hatchback


Familiale

Décapotable

Fourgonnette


VUS

Camionnette

Prestige


ANNÉE

De :

À :  

KILOMÉTRAGE

ENTRAINEMENT





TRANSMISSION



CARBURANT






OPTIONS


Climatiseur
 

Intérieur
en cuir

Caméra
de recul


Toit ouvrant
 

Sièges
chauffants

Mains libres
 


Jantes
aluminium

GPS
 

7 passagers
et plus 

CYLINDRES


PLUS D'OPTIONS  

Comment s’assurer que votre batterie d’auto survive à l’hiver

Comment s’assurer que votre batterie d’auto survive à l’hiver   Partager

par Guillaume Rivard du Guide de l'Auto

Après le changement de pneus, la vérification et l’entretien de la batterie est sans doute l’étape la plus importante pour bien préparer sa voiture au rude hiver.

Le froid est l’ennemi numéro un de la batterie, rappelons-le, et il n’y a peut-être rien de plus frustrant qu’une auto qui ne démarre pas quand il fait un temps glacial.

Évidemment, une batterie puissante et en bon état maintiendra sa charge plus longtemps, tandis qu’une autre plus usée peinera à faire son boulot. Sachez que la durée de vie utile moyenne d’une batterie automobile est de cinq ans, alors si vous ne vous souvenez pas de la dernière fois que vous l’avez remplacée, il est peut-être temps d’y voir.

Dans tous les cas, il est judicieux de faire vérifier la charge de la batterie et d’inspecter les branchements. Sont-ils bien connectés et exempts de corrosion? À propos, les membres de CAA-Québec peuvent bénéficier des services des unités mobiles d’Assistance batterie, qui sont notamment en mesure de faire une évaluation de la puissance de votre batterie et de la remplacer au besoin, que vous vous trouviez à la maison ou sur la route.

De façon pratico-pratique, quelques solutions du quotidien permettent d’alléger le fardeau de la batterie et de l’aider à mieux fonctionner. On pense bien sûr à l’utilisation d’un chauffe-moteur, qui facilite le démarrage par temps froid et sollicite moins durement la batterie. En conduisant, on peut limiter le recours aux accessoires électriques et électroniques de la voiture, comme la radio et les ports USB. Pensez aussi à baisser le chauffage de l’habitacle de quelques degrés et envisagez l’installation d’ampoules à faible consommation d’énergie dans les phares.

Il ne faut pas oublier non plus que les habitudes de conduite ont une influence directe sur la batterie. On conseille de faire un trajet d’un minimum de 20 minutes en hiver lors du premier démarrage de la journée. Si vous ne roulez généralement que sur de courtes distances, la batterie n’a pas tout à fait le temps de se recharger après le démarrage. Elle sera déjà affaiblie avant même de démarrer à nouveau, ce qui peut s’avérer problématique lorsque le mercure est à son plus bas.

Dans un tel cas, ou si vous prévoyez laisser votre voiture stationnée pendant de longues périodes, l’achat d’un chargeur de batterie intelligent sera garant de démarrages efficaces, et ce, à tous coups. Celui-ci assure une recharge lente mais constante, puis le maintien de l’état de la batterie lorsqu’elle n’est pas sollicitée.

Enfin, si jamais votre batterie se décharge complètement et qu’un survoltage s’avère nécessaire, CAA-Québec recommande de laisser les câbles branchés sur les deux véhicules en marche au moins cinq minutes après l’opération. Faites fonctionner les systèmes de chauffage et de dégivrage au maximum afin de contrer les effets d’une éventuelle surtension.


  Partager

Avis: Veuillez confirmer auprès du vendeur le prix et l’exactitude des autres renseignements publiés. Le kilométrage affiché est celui apparaissant au moment de la publication de l’annonce. L’annonce n’est pas une offre de contracter au sens de l’article 1390 du Code civil du Québec.

Pour vous assurer que le véhicule choisi est disponible, contactez le concessionnaire avant votre visite.