X
X S'inscrire avec Facebook
CONNEXION

ou utiliser ce formulaire
Tous les champs sont obligatoires  
Prénom

Nom

Courriel

Mot de passe   (6 caractères minimum)

Voir le mot de passe

X




Fermer

MARQUE

PRIX

MODÈLE

VILLE

MOTS-CLÉS

TYPE


Berline

Coupé

Hatchback


Familiale

Décapotable

Fourgonnette


VUS

Camionnette

Prestige


ANNÉE

De :

À :  

KILOMÉTRAGE

ENTRAINEMENT





TRANSMISSION



CARBURANT






OPTIONS


Climatiseur
 

Intérieur
en cuir

Caméra
de recul


Toit ouvrant
 

Sièges
chauffants

Mains libres
 


Jantes
aluminium

GPS
 

7 passagers
et plus 

CYLINDRES


PLUS D'OPTIONS  

Les moteurs turbocompressés sont-ils fiables?

Les moteurs turbocompressés sont-ils fiables?   Partager

par Guillaume Rivard du Guide de l'Auto

De plus en plus, les constructeurs automobiles diminuent la taille de leurs moteurs et y greffent un turbocompresseur dans le but de réduire la consommation et d’améliorer la performance.

Certains ont plus de succès que d’autres et c’est à l’acheteur qu’il revient de décider si un tel choix convient à ses besoins.

Il y a une autre variable qui entre en ligne de compte : la fiabilité. Pour un moteur turbocompressé, atteindre sa température de fonctionnement optimale est particulièrement important en termes de durabilité à long terme. Les conditions climatiques ainsi que les habitudes de conduite peuvent avoir une influence là-dedans.

« Si vous faites de très courts trajets pour vous rendre au travail, un moteur avec ou sans turbo n’atteindra pas sa température de fonctionnement optimale. Ce sera encore plus vrai en hiver lorsque le mercure est très bas », explique le journaliste du Guide de l’auto Julien Amado.

Il enchaîne : « Lorsqu’un moteur turbo est froid, il faut surtout éviter de faire monter le régime très haut quelques secondes après avoir démarré. Cela pourrait endommager le turbocompresseur à long terme. Cela dit, un moteur atmosphérique (sans turbo) n’appréciera pas non plus d’être brusqué de la sorte lorsqu’il est froid. »

Selon lui, le principal frein à l’achat d’un véhicule à moteur turbo serait d’avoir une côte très abrupte à monter juste après avoir quitté la maison, ce qui obligerait à accélérer très fort et donc à faire tourner le turbo rapidement dès le démarrage.

Il faut également savoir qu’un moteur turbocompressé tourne de plus en plus vite à mesure que le régime augmente. Par conséquent, si vous accélérez en douceur pendant vos courts trajets, le moteur et le turbo ne souffriront pas.

En terminant, certains fabricants recommandent de laisser le moteur tourner au ralenti quelques instants – parfois jusqu’à 30 secondes – si vous l'avez sollicité fortement, par exemple en filant à haute vitesse sur l’autoroute ou en sillonnant une région montagneuse. Ça permet au moteur de redescendre en température et au turbocompresseur de ralentir plus doucement.

Avec un peu de vigilance et en effectuant tous les entretiens recommandés, l’achat d’un véhicule d’occasion muni d’un turbocompresseur ne devrait pas vous inquiéter.


  Partager

Avis: Veuillez confirmer auprès du vendeur le prix et l’exactitude des autres renseignements publiés. Le kilométrage affiché est celui apparaissant au moment de la publication de l’annonce. L’annonce n’est pas une offre de contracter au sens de l’article 1390 du Code civil du Québec.

Pour vous assurer que le véhicule choisi est disponible, contactez le concessionnaire avant votre visite.