X
X S'inscrire avec Facebook
CONNEXION

ou utiliser ce formulaire
Tous les champs sont obligatoires  
Prénom

Nom

Courriel

Mot de passe   (6 caractères minimum)

Voir le mot de passe

X




Fermer

MARQUE

PRIX

MODÈLE

VILLE

MOTS-CLÉS

TYPE


Berline

Coupé

Hatchback


Familiale

Décapotable

Fourgonnette


VUS

Camionnette

Prestige


ANNÉE

De :

À :  

KILOMÉTRAGE

ENTRAINEMENT





TRANSMISSION



CARBURANT






OPTIONS


Climatiseur
 

Intérieur
en cuir

Caméra
de recul


Toit ouvrant
 

Sièges
chauffants

Mains libres
 


Jantes
aluminium

GPS
 

7 passagers
et plus 

CYLINDRES


PLUS D'OPTIONS  

Changement de pneus : oubliez le 15 mars

Changement de pneus : oubliez le 15 mars   Partager

par Guillaume Rivard du Guide de l'Auto

En vertu de l'article 440.1 du Code de la sécurité routière du Québec, du 1er décembre au 15 mars, tous les pneus dont est muni un taxi ou un véhicule de promenade doivent être conçus spécifiquement pour la conduite hivernale.

Une amende variant entre 200 $ et 300 $ est imposée aux propriétaires qui contreviennent à cette obligation. Par contre, aucun point d’inaptitude n’est prévu. D’autre part, les pneus à crampons ne font pas l’objet du règlement en question et sont toujours permis du 15 octobre au 1er mai de chaque année.

Évidemment, le territoire du Québec est très vaste et la météo peut être très différente d’un endroit à l’autre. Forcément, les conditions routières aussi. Bref, ce n’est pas parce que vous pouvez légalement enlever vos pneus d’hiver le 15 mars que c’est nécessairement la bonne chose à faire.

Rappelons que les pneus d’été ou quatre saisons conventionnels retrouvent leur adhérence optimale seulement lorsque la température atteint minimalement 7 °C. Dans la belle province, il n’est pas rare qu’il fasse plus froid que ça à la mi-mars, d’où l’importance de garder ses pneus d’hiver plus longtemps.

Depuis quelques années, CAA-Québec aide les automobilistes à y voir plus clair en indiquant le moment où il est réaliste de changer ses pneus en fonction de la région. L’organisme a fait appel à MétéoMédia afin de recenser la date moyenne où le mercure a grimpé jusqu’à 7 °C au cours des 75 dernières années. Voici ce que ça donne :

Il n’y a pas juste la température qu’il faut surveiller, toutefois. Par exemple, Montréal reçoit en moyenne 36 centimètres de neige en mars; à Québec, c’est 46 centimètres. Et sans vouloir vous déprimer, le sud de la province est frappé par une tempête au mois d’avril environ une année sur trois.

Êtes-vous si pressé d’enlever vos pneus d’hiver?


  Partager

Avis: Veuillez confirmer auprès du vendeur le prix et l’exactitude des autres renseignements publiés. Le kilométrage affiché est celui apparaissant au moment de la publication de l’annonce. L’annonce n’est pas une offre de contracter au sens de l’article 1390 du Code civil du Québec.

Pour vous assurer que le véhicule choisi est disponible, contactez le concessionnaire avant votre visite.