X
X S'inscrire avec Facebook
CONNEXION

ou utiliser ce formulaire
Tous les champs sont obligatoires  
Prénom

Nom

Courriel

Mot de passe   (6 caractères minimum)

Voir le mot de passe

X




Fermer

MARQUE

PRIX

MODÈLE

VILLE

MOTS-CLÉS

TYPE


Berline

Coupé

Hatchback


Familiale

Décapotable

Fourgonnette


VUS

Camionnette

Prestige


ANNÉE

De :

À :  

KILOMÉTRAGE

ENTRAINEMENT





TRANSMISSION



CARBURANT






OPTIONS


Climatiseur
 

Intérieur
en cuir

Caméra
de recul


Toit ouvrant
 

Sièges
chauffants

Mains libres
 


Jantes
aluminium

GPS
 

7 passagers
et plus 

CYLINDRES


PLUS D'OPTIONS  

Vous souvenez-vous de la…BMW 750iL à moteur V16?

Vous souvenez-vous de la…BMW 750iL à moteur V16?   Partager

par Julien Amado du Guide de l'Auto

Motoriste réputé depuis de nombreuses années, BMW est surtout célèbre pour ses moteurs à 6-cylindres en ligne. Mais le constructeur a aussi produit des V8, des V10 et même des V12 dignes de mention.

En 1987, une équipe d’ingénieurs du constructeur bavarois travaille sur un projet hallucinant : un moteur à 16 cylindres! Un bon moyen de se démarquer sur le segment des grandes berlines de luxe, en particulier face à Mercedes-Benz et sa Classe S.

Partis du moteur V12 de la BMW série 7 E32, les motoristes lui ont rajouté 4 cylindres supplémentaires et l’ont accouplé à une boîte manuelle à 6 rapports.

D’une cylindrée de 6,7 litres, le bloc développait 408 chevaux, soit 108 de plus que le V12 initial. Cela peut sembler peu, mais rappelez-vous qu’une Ferrari F40 contemporaine en développait 478…

Grâce à cette cavalerie imposante, l’auto était capable de passer de 0 à 100 km/h en 6 secondes et d’atteindre 280 km/h en vitesse de pointe. Sans parler de la sonorité qui devait être magnifique à haut régime! Seul problème, le moteur était tellement grand que le système de refroidissement ne rentrait plus sous le capot!

Pour rafraîchir convenablement le V16, un énorme radiateur prend place dans le coffre. Il est alimenté en air frais par deux prises d’air en fibre de verre de chaque côté de l’auto. Et pour éviter que la chaleur ne devienne trop forte, une partie des feux arrière et du coffre ont été remplacés par une grille qui permet à l’air chaud de s’échapper.

Basée sur une BMW 750iL, l’auto a été baptisée « Goldfish » en interne, ce qui signifie poisson rouge. Un surnom plutôt curieux… « carpe géante » aurait été plus approprié!

Comme vous l’imaginez, ce moteur n’a jamais dépassé le stade du prototype. Plus long, plus lourd et plus gourmand que le V12 qui faisait du bon travail, il n’était pas d’une grande utilité dans la gamme.  L’auto a tout de même été précieusement conservée par BMW.

Trente-trois ans plus tard, le V12 demeure le moteur comptant le plus de cylindres à avoir pris place sous le capot de la Série 7.


  Partager

Avis: Veuillez confirmer auprès du vendeur le prix et l’exactitude des autres renseignements publiés. Le kilométrage affiché est celui apparaissant au moment de la publication de l’annonce. L’annonce n’est pas une offre de contracter au sens de l’article 1390 du Code civil du Québec.

Pour vous assurer que le véhicule choisi est disponible, contactez le concessionnaire avant votre visite.