X
X S'inscrire avec Facebook
CONNEXION

ou utiliser ce formulaire
Tous les champs sont obligatoires  
Prénom

Nom

Courriel

Mot de passe   (6 caractères minimum)

Voir le mot de passe

X




Fermer

MARQUE

PRIX

MODÈLE

VILLE

MOTS-CLÉS

TYPE


Berline

Coupé

Hatchback


Familiale

Décapotable

Fourgonnette


VUS

Camionnette

Prestige


ANNÉE

De :

À :  

KILOMÉTRAGE

ENTRAINEMENT





TRANSMISSION



CARBURANT






OPTIONS


Climatiseur
 

Intérieur
en cuir

Caméra
de recul


Toit ouvrant
 

Sièges
chauffants

Mains libres
 


Jantes
aluminium

GPS
 

7 passagers
et plus 

CYLINDRES


PLUS D'OPTIONS  

Vaillante Grand Défi : la bande dessinée devenue réalité

Vaillante Grand Défi : la bande dessinée devenue réalité   Partager

par Julien Amado du Guide de l'Auto

Dans cette série d’articles intitulée Histoire de France, le Guide de l’auto vous fait découvrir des véhicules construits de l’autre côté de l’Atlantique. Retrouvez des modèles mythiques, insolites ou méconnus qui n’ont jamais été vendus au Québec.

Si vous aimez les bandes dessinées et l’automobile, vous connaissez forcément Michel Vaillant. Pour ceux qui n’ont jamais entendu parler de ce pilote un peu spécial, une petite mise au point s’impose.

Sorti de l’imaginaire du scénariste et dessinateur Jean Graton, Michel Vaillant serait le meilleur pilote du monde s’il existait dans la vraie vie. Capable de gagner en Formule 1, en WRC, aux 24 Heures du Mans ou au Paris-Dakar, c’est un pilote complet qui conduit des voitures engagées par sa propre famille : les Vaillante.

Alors que ce constructeur imaginaire court sur du papier depuis la fin des années 1950, une vraie Vaillante est présentée au Mondial de l’automobile de Paris 1999. Elle est nommée Grand Défi, en hommage à la première BD sortie 40 ans plus tôt.

Une course de célébrités

Ces modèles un peu spéciaux vont voir le jour grâce à une course où des célébrités du sport, de la chanson, ou de la télévision doivent s’affronter en 2000. La base retenue est un modèle inconnu au Québec mais dont le Guide de l’auto vous a parlé récemment : la Hommell Barquette.

Autour de cette base, les autos vont être déshabillées de leur carrosserie, recevoir un pare-brise (emprunté au Renault Spider) et une carrosserie en fibre de verre. Et si vous êtes observateurs, vous avez sans doute reconnu l’intérieur des phares de la Golf MK4.

Rares…et chères!

Sous le capot, on retrouve un moteur 2 litres d’origine Peugeot développant 160 chevaux grâce à une admission et un échappement légèrement revus.

À l’intérieur, aucun équipement de confort à l’horizon, l’auto étant destinée à la compétition. Seule originalité, le logo tricolore de la marque Vaillante sur le volant et le nom de l’auto inscrit sur le tableau de bord.

Lancées dans le grand bain de la course, leur carrière sera finalement de courte durée puisqu’elles sont retirées des circuits en 2001. Au total, 16 exemplaires ont été produits, ce qui en fait une véritable rareté.

Après sa retraite sportive, la Grand Défi sera une des vedettes du film Michel Vaillant sorti en 2003 et sera également intégrée dans deux bande dessinées de Michel Vaillant (Pour David et Cairo!).

Difficile de donner un prix à ces autos particulières dont le nombre est très restreint, ce qui réduit d'autant le nombre de transactions. Mais une Grand Défi vendue aux enchères par la maison Artcurial a dépassé les 100 000 euros (environ 155 000 $ CAN) en 2016.


  Partager

Avis: Veuillez confirmer auprès du vendeur le prix et l’exactitude des autres renseignements publiés. Le kilométrage affiché est celui apparaissant au moment de la publication de l’annonce. L’annonce n’est pas une offre de contracter au sens de l’article 1390 du Code civil du Québec.

Pour vous assurer que le véhicule choisi est disponible, contactez le concessionnaire avant votre visite.